Accueil
Standards
Léonberg
Petites infos pratiques
Retrospective
01/01/2015
02/01/2015
Ayakou
05/01/2015
06/01/2015
Attentat
10/01/2015
12/01/2015
13/01/2015
14/01/2015
15/01/2015
17/01/2015
18/01/2015
19/01/2015
Douleur
22/01/2015
Alimentation
24/01/2015
Mythes
Constantes du chiot
27/01/2015
28/01/2015
coeur
30/01/2015
31/01/2015
01/02/2015
Dilatation/torsion
02/02/2015
03/02/2015
04/02/2015
06/02/2015
07/02/2015
08/02/2015
09/02/2015
10/02/2015
12/02/2015
13/02/2015
14/02/2015
16/02/2015
18/02/2015
19/02/2015
20/02/2015
Aarwack 10 ans
22/02/2015
24/02/2015
25/02/2015
Connaissances
28/02/2015
03/03/2015
04/03/2015
05/03/2015
07/03/2015
08/03/2015
09/03/2015
10/03/2015
12/03/2015
13/03/2015
15/03/2015
16/03/2015
16/03/2015-2
19/03/2015
22/03/2015
Haendel 3 ans
24/03/2015
Urgences
28/03/2015
30/03/2015
31/03/2015
01/04/2015
03/04/2015
05/04/2015
06/04/2015
08/04/2015
09/04/2015
11/04/2015
12/04/2015
14/04/2015
15/04/2015
16/04/2015
17/04/2015
18/04/2015
Muyres 1 an
20/04/2015
21/04/2015
22/04/2015
23/04/2015
Hirondelles
24/04/2015
25/04/2015
Frane
29/04/2015
01/05/2015
02/05/2015
03/05/2015
06/05/2015
07/05/2015
08/05/2015
10/05/2015
16/05/2015
17/05/2015
18/05/2015
19/05/2015
Les ergots
22/05/2015
23/05/2015
24/05/2015
25/05/2015
Frane et Aarwack
26/05/2015
27/05/2015
Hirondelles
28/05/2015
29/05/2015
Feedback et Europe
Feedback et Europe (2)
31/05/2015
02/06/2015
Léa China
04/06/2015
05/06/2015
05/06/2015-2
06/06/2015
07/06/2015
08/06/2015
09/06/2015
Tendresse
10/06/2015
11/06/2015
12/06/2015
13/06/2015
14/06/2015
16/06/2015
17/06/2015
19/06/2015
19/06/2015-2
20/06/2015
21/06/2015
23/06/2015
24/06/2015
25/06/2015
26/06/2015
27/06/2015
28/06/2015
05/07/2015
07/07/2015
09/07/2015
10/07/2015
11/07/2015
13/07/2015
14/07/2015
15/07/2015
17/07/2015
18/07/2015
21/07/2015
China-1
China-2
25/07/2015
26/07/2015
27/07/2015
28/07/2015
29/07/2015
30/07/2015
31/07/2015
02/08/2015
04/08/2015
Hirondelles
06/08/2015
07/08/2015
0808/2015
09/08/2015
Blue 9 ans
10/08/2015
11/08/2015
12/08/2015
13/08/2015
16/08/2015
17/08/2015
26/08/2015
27/08/2015
28/08/2015
29/08/2015
31/08/2015
02/09/2015
03/09/2015
Dans le champ
04/09/2015
06/09/2015
07/09/2015
Paravent
Apollinaire
10/09/2015
12/09/2015
13/09/2015
14/09/2015
18/09/2015
Gluck 4 ans
20/09/2015
21/09/2015
22/09/2015
24/09/2015
25/09/2015
26/09/2015
27/09/2015
29/09/2015
Léia/lila
02/10/2015
Communication
04/10/2015
06/10/2015
07/10/2015
08/10/2015
La vie des arbres
09/10/2015
11/10/2015
12/10/2015
13/10/2015
16/10/2015
17/10/2015
18/10/2015
Régions du chien
23/10/2015
24/10/2015
Lokie et Heaven
28/10/2015
Cavité nasale
30/10/2015
Génome
31/10/2015
Truffe et babines
01/11/2015
02/11/2015
L'automne
06/11/2015
07/11/2015
08/11/2015
09/11/2015
11/11/2015
Fente palatine
La lignée
13/11/2015
Attentats
15/11/2015
Automne
17/11/2015
18/11/2015
22/11/2015
24/11/2015
26/11/2015
Anniversaire
30/11/2015
02/12/2015
04/12/2015
07/12/2015
08/12/2015
09/12/2015
Velours 6 ans
11/12/2015
14/12/2015
17/12/2015
20/12/2015
24/12/2015
25/12/2015
26/12/2015
fin 2015

 

Journal du Pli du Soleil

 

Page précédente   Page suivante

 

Les ergots

Cet article concerne les ergots sur les pattes postérieures, sujet à controverse au niveau des différents club de races.

 

Citations

 

Le chien Morphologie Extérieur Esthétique par le Docteur Vétérinaire Maurice Luquet , édité en 1981. Cet ouvrage a  souvent été conseillé pour la formation des élèves juges canin. Le Dr Luquet, en tant que juge et auteur du premier livre en langue française sur cette race, a été pendant très longtemps la référence dans le monde du léonberg. Trois pages traitent des ergots.

  •  .....Pour le membre postérieur, ce doigt rudimentaire n'est constitué en général que par un petit osselet caché sous la peau à la face interne de la région tarso-métatarsienne et d'un premier métatarsien rudimentaire sans traces de phalanges. C'est en réalité un doigt incomplet, atrophié, un rudiment de pouce postérieur constituant ce que l'on nomme l'ergot ou griffe de St-Hubert

  • ..... C'est un organe inutile, dépréciateur, parfois même dangereux pour le sujet qui en est porteur car sa forme de harpon peut entrainer  des blessures des déchirures des tissus des régions voisines

  • ---- L'ergot ne présente aucune utilité dans la marche, c'est l'évidence même, car en général il est inséré bien trop haut pour avoir une utilité fonctionnelle. D'autre part la présence d'ergots coïncide souvent avec des aplombs fort peu corrects (panards). En outre ; il fausse la sélection, puisqu'il conduit à l'élimination de sujets pouvant par ailleurs être méritoires à tous égards. Il n'y a aucune preuve de liaison génétique entre la présence de l'ergot, les qualités psychiques et les qualités de travail du sujet qui en est porteur

 

Dictionnaire encyclopédique des termes canins par Raymond Triquet, édité en 1999 :

  • ....l'ergot ne comprend au plus que deux phalanges. Il peut ne comporter qu'un osselet portant une griffe et simplement retenu par la peau.

  • ....l'ergot ne porte pas de tubercule dermique  (c'est le nom scientifique du coussinet)

 

Anatomie du chien par Bernard Colin, édité en 2002 :

  • Membre antérieur.... Chez le chien les 5 doigts sont présents; le pouce (Pollex) ou ergot, normalement présent dans toutes les races est toutefois faible et non opposable

  • membre postérieur...le pouce (ergot) a toutefois tendance à disparaître plus complètement qu'au membre antérieur.

 

Quelques réflexions

 

Pour certaines races il faudra des ergots et même de doubles ergots bien développés pour que le chien soit considéré comme conforme à la race, ce qui peut sous entendre que le chien naissant sans ergots aux pattes postérieures sera déclassé et ne pourra pas reproduire officiellement.

Pour d'autres races, dont celle du léonberg, le chien conforme est sans ergots mais contrairement à la position précédente, il est alors très facile d'adapter l'animal au standard en faisant un désergotage discret, pour améliorer les résultats en exposition ou la valeur soit disant  "génétique" de son chien

 

Le club  de race du léonberg n'hésite pas à écrire :

 

"Souvent nous pouvons remarquer la présence d'ergots plus ou moins importants aux membres postérieurs des chiots. Selon le standard de la race, le Leonberg est un chien sans ergots, mais après application du texte de loi ci-après, la présence de ces ergots n'est plus un défaut de conformité. La présence d'ergots ne peut plus justifier un refus de confirmation".....

 

  • l'expression  "La présence d'ergots ne peut plus justifier un refus de confirmation" montre que pendant longtemps la personne qui voulait faire reproduire son léonberg et qui, par conséquent devait le faire confirmer, avait obligation de supprimer les ergots. Si l'éleveur du chien n'avait pas fait son travail, le propriétaire devait programmer une intervention sur un chien adulte et cela avec anesthésie générale.  C'est confondre  esthétisme et génétique !

  •  l''expression "le Leonberg est un chien sans ergots," utilisée par le club de race peut prêter à confusion et laisser croire que beaucoup de léos naissent sans ergots, ce qui n'est pas le cas. De là à aider un peu la nature, il n'y a qu'un pas !

 

 La formule utilisée dans standard  officiel  du léonberg FCI-St. N° 145 / 20. 09. 2002, est plus radicale :

 

"MEMBRES POSTERIEURS : Vue d’ensemble : Vus de derrière pas trop serrés, parallèles. Jarrets et pieds tournés ni en dedans ni en dehors ; il faut procéder à l’ablation des ergots."

 

C'est donc une ablation conseillée arbitrairement et qui rentre dans un choix purement esthétique.

 

 Le problème qui se pose c'est que l'ablation des griffes est interdit par un décret.

Décret n° 2004-416 du 11 mai 2004 portant publication de la convention européenne pour la protection des animaux de compagnie, faite à Strasbourg le 13 novembre 1987 et signée par la France le 18 décembre 1996  

(extrait)

 

Article 10
Interventions chirurgicales

1. Les interventions chirurgicales destinées à modifier l'apparence d'un animal de compagnie ou à d'autres fins non curatives doivent être interdites et en particulier :
a) La coupe de la queue ;
b) La coupe des oreilles ;
c) La section des cordes vocales ;
d) L'ablation des griffes et des dents.
2. Des exceptions à cette interdiction ne doivent être autorisées que :
a) Si un vétérinaire considère une intervention non curative nécessaire soit pour des raisons de médecine vétérinaire, soit dans l'intérêt d'un animal particulier ;
b) Pour empêcher la reproduction.
3. a) Les interventions au cours desquelles l'animal subira ou risquera de subir des douleurs considérables ne doivent être effectuées que sous anesthésie et par un vétérinaire, ou sous son contrôle.


b) Les interventions ne nécessitant pas d'anesthésie peuvent être effectuées par une personne compétente, conformément à la législation nationale. Article 11

 

 

Lors de la parution du décret en France,  en 2004, il y a eu des discussions au niveau des organismes canins officiels.

Je ne retrouve pas trace officielle des  textes échangés par le club de race,  par la SCC ou la FCI et pas trace de modification ou d'additif  par le pays détenteur du standard, c'est à dire l'Allemagne, mais

  • je suis peut être passée à côté de la documentation?

  • les prises de position étaient peut être non conforme au regard de la loi et donc les textes retirés?

    Patrick Rassat  indique que  : " Au dessus de toutes les lois, il y a le droit international avec les traités internationaux puis les conventions européennes. Vient ensuite le droit français avec au sommet, la Constitution française de la 5° République, puis les lois, les règlements et les conventions collectives. Les standards de race n'appartiennent à aucune des catégories citées précédemment et ne sont pas opposables aux juges de la République. Le standard de race n’a donc pas valeur de texte légal."

 

Le décret pourrait donner l'impression que tout est dit : on ne coupe pas, mais c'est sans compter  avec  les rédactions et les interprétations que j'appelle "ouvertes"

Par exemple, si je  reprends des extraits du décret en ne gardant que ce qui m'intéresse

Les interventions chirurgicales destinées à modifier l'apparence d'un animal de compagnie ou à d'autres fins non curatives doivent être interdites et en particulier ..... L'ablation des griffes....

 Des exceptions à cette interdiction ne doivent être autorisées que .... Si un vétérinaire considère une intervention non curative nécessaire soit pour des raisons de médecine vétérinaire, soit dans l'intérêt d'un animal particulier

 Les interventions au cours desquelles l'animal subira ou risquera de subir des douleurs considérables ne doivent être effectuées que sous anesthésie et par un vétérinaire, ou sous son contrôle

Les interventions ne nécessitant pas d'anesthésie peuvent être effectuées par une personne compétente, conformément à la législation nationale.

 

  • Je peux en déduire qu'on n'a pas le droit de couper les ergots pour l'esthétisme mais que cela est possible si on met en avant le confort de vie  :

  • Le vétérinaire pourrait continuer à faire une coupe d'ergots sur des races où le chien pourrait se blesser par frottement ou  accrochage  chez le chien serré à l'arrière ou lors de pousse anormale des griffes des ergots. 

  • Si le vétérinaire ne veut pas intervenir ou si le propriétaire des chiots veut faire l'économie financière de cet acte, il peut pratiquer lui même l'ablation, partant du principe que le très jeune chiot  ne mémorise pas la douleur et que celle ci n'est pas classée dans la catégorie "considérable" donc acte sans anesthésie et faisable légalement par  un non professionnel

 

Si je reprends le texte mis dans le site du club de race  je vois qu'il  arrive à la même conclusion  et mine de rien il indique comment faire pour couper "légalement".

"Souvent nous pouvons remarquer la présence d'ergots plus ou moins importants aux membres postérieurs des chiots. Selon le standard de la race, le Leonberg est un chien sans ergots, mais après application du texte de loi ci-après, la présence de ces ergots n'est plus un défaut de conformité. La présence d'ergots ne peut plus justifier un refus de confirmation, le désergotage étant désormais (sauf raisons thérapeutiques) interdit par une directive européenne retranscrite en droit français. Si les ergots présentent un risque pour le chien, il appartient au vétérinaire d'apprécier si une ablation s'impose ou non. Cette ablation, faite dans les trois premiers jours après la naissance, ne comporte aucun risque pour les chiots. La cicatrisation est rapide et sans douleurs, l'anesthésie générale n'est pas nécessaire. En revanche, l'ablation des ergots à l'âge adulte, est une intervention chirurgicale importante, qui demande une anesthésie générale."

 

 

Voilà comment un décret fait pour protéger  les animaux de compagnie risque d'être détourné de son but et, si le vétérinaire refuse, comme c'est son droit, de pratiquer une ablation,  le jeune chiot pourra se retrouver avec :

  • un  ergot coupé par une personne qui ne maitrise pas toujours les notions d'hygiène

  • un doigt supplémentaire tranché maladroitement par une personne incompétente avec toutes les conséquences que cela peut avoir

 

Les éleveurs de Bouviers Bernois  ont bien parlé de ce problème et des cas de conscience qu'il soulève.

http://bernois-saint-roc.com/sante/page_5.ergots.htm

http://vive.les.ergots.free.fr/aspect%20legal.htm

 

Un cas en particulier

 

Conformément au décret de 2004 sur  la protection des animaux, Jolas et Jarouska n'ont pas les ergots des pattes postérieurs coupés.

Au début, n'ayant eu que des léos sans ergots soit naturellement, soit par ablation pour respecter le standard et la santé des chiens, je craignais que Jolas et Jarouska ne se blessent  par frottement pendant la marche ou en accrochant la griffe (c’était une des raisons avancée pour les enlever systématiquement chez les bébés léos autrefois, l'autre raison étant le refus de confirmation pour les léos avec ergots).

A part le premier jour où Jolas a déboité très légèrement l’ergot en forme de doigt  de la patte gauche, il n’y a rien eu de spécial , pas de gène particulière pour la marche, pas de blessure... je n’y ai plus prêté attention.

  • les 18 et 19 mai, Haendel se met de plus en plus souvent en protection de Jolas

  • le 20 mai, en soirée, les chiens, à tour de rôle, viennent renifler sa patte, signe que quelque chose ne va  pas. Je vérifie et je soulève les poils qui recouvre l'ergot de la patte arrière gauche.Une grosse griffe de forme dédoublée et crochue s’est incrustée dans la peau, formant un début d'anneau et créant une vilaine blessure ainsi qu'une forte irritation. J’ai coupé, enlevé le bout incrusté, mis du désinfectant pendant que Michel  faisait des câlins à Jolas couchée contre lui.

  • le 21 mai au matin, l’ensemble est encore gonflé, rouge et moche. J’ai donc pris un rendez vous chez le vétérinaire pour l'après midi.

 

le 22 mai cela va bien mieux. Jolas est suffisamment détendue (et moi aussi) pour que je prenne des photos.

 

On peut voir le trou qui se cicatrise et, ce qui ressemble à une ébauche de coussinet, encore bien irritée.

 

 

 Cette griffe est  attachée à un véritable doigt avec deux phalanges.  Elle a aussi une forme très particulière.

 

 

L'autre ergot a une griffe attachée à un petit osselet, le tout simplement retenu par la peau. Quand on le prend entre les doigts au niveau de la peau, c'est souple et sans os.

 La vétérinaire a égalisé la coupe de la griffe.

 

 

Ne faites pas la même erreur que moi, vérifiez systématiquement la pousse des griffes sur les ergots et coupez les régulièrement car elles ne sont pas usées par la marche.

 

 

Pour laisser un commentaire, vous avez une version blog

 

Page précédente   Page suivante